Appui aux coopératives pour la production du charbon vert

Maroc

2019
Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Maroc

Agadir

Période de réalisation de l'initiative

du 11/2018 au 11/2019

Description de l'initiative

Biochar Maroc a été sollicité par l’ONUDI pour l’organisation d’une formation pratique sur la valorisation des résidus de romarin en briquettes de charbon vert, pour 19 coopératives forestières de la région l’Oriental. L’objectif est de trouver une alternative à l’incinération de résidus d’exploitation de romarin. Cette biomasse peut être transformée en charbon vert, qui est une alternative au bois de feu et au charbon de bois. Ce charbon vert peut être produit localement, avec des matériels manuels, dans des lieux qui ne sont pas raccordés à des réseaux de distribution d’électricité.
Dans la partie orientale du Maroc, la culture du romarin, une espèce de la famille des Labiées est très répandue ; elle s’étend sur plus de 450.000 ha. Cette culture se développe sous des précipitations de 200 mm à 490 mm, et supporte des températures variant de -1,9°C à 39°C.
Les utilisations de cette plante sont nombreuses : pharmacopée traditionnelle, industries plus complexes en matière de produits pharmaceutiques et agro-alimentaires, cosmétiques. L’huile essentielle du romarin à 1.8 cinéol, est utilisée comme antiseptique, cicatrisant et antiparasitaire.
Plusieurs coopératives exploitent cette plante pour la fabrication de produits de terroir dans la région de l’Oriental ; les campagnes de collecte se font sous le contrôle du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification. Toutefois, cette exploitation génère des quantités importantes de biomasse, susceptibles d’être valorisées en produits à forte valeur ajoutée comme le charbon vert.
Biochar Maroc a initié des coopératives à la production de charbon vert : 8 coopératives de Jerada et 11 coopératives de Talsinet. Chaque groupe a bénéficié de trois jours de formation.
Le premier jour a été consacré à la carbonisation et au broyage du charbon vert. La carbonisation est une technique qui consiste à placer un produit organique dans des conditions de chaleur définie (de 400°C à 600°C) et dans un milieu pauvre en oxygène. Le broyage est une opération qui vise à fragmenter les morceaux de biomasse obtenus lors de la carbonisation. Cette étape est réalisée à l’aide d’une machine qui permet de transformer les morceaux carbonisés en poussière de charbon.
Le deuxième jour a été consacré à la production des briquettes de charbon vert. La poudre obtenue lors de l’étape de broyage est mélangée à un liant. La matière obtenue est ensuite compactée à l'aide d’une presse.
Le troisième jour a été consacré à la commercialisation du charbon vert. L’introduction du charbon vert comme produit innovant alternatif au charbon de bois, nécessite une bonne acceptation de ce biocombustible par les utilisateurs. Ces derniers sont les restaurants qui font la cuisson des tajines, les hôtels, les auberges et les ménages. Il est recommandé de commercialiser le charbon vert auprès des restaurants car ceux-ci consomment en moyenne 12 kg de charbon de bois par jour. La vente du charbon vert à un prix plus avantageux que celui du charbon de bois est souhaitable afin de fidéliser la clientèle.
Le pouvoir calorifique du charbon vert produit lors de cette formation est faible par rapport à celui du charbon de bois car il est produit avec de la biomasse non ligneuse. Pour remédier en partie à cette faiblesse, il faut recommander l’utilisation de fours de cuisson améliorés, qui permettent de diminuer la consommation du charbon.

Principaux résultats obtenus

La formation sur le charbon vert a permis de mettre en lumière le charbon vert comme une solution idéale pour la valorisation de la biomasse de romarin et comme une activité génératrice d’emplois pour les groupements de femmes dans les coopératives de l’Oriental. Cette activité permettra également de réduire les émissions de CO2 et d’éviter les feux de forêt.
Suite à cette formation, trois coopératives ont été équipées grâce à notre unité de production de charbon vert, avec une capacité de production de 500 kg par jour.

Localisation