Vulgarisation des foyers améliorés métalliques

Guinée

2017
ONG locale ou nationale
Guinée

Boké

Période de réalisation de l'initiative

du 11/2014 au 11/2015

Description de l'initiative

La région de Boké, située à la limite occidentale de l’écosystème forestier de la Haute Guinée, fait partie de la Guinée Maritime, une des quatre régions guinéennes qui comprend les zones côtières et abrite 38% de la population du pays .Elle joue également un rôle important pour l’agriculture et l’énergie. La région abrite de vastes zones de mangroves, qui fournissent des services essentiels.
La région est particulièrement vulnérable aux changements climatiques, du fait de l’élévation du niveau de la mer et de l’intensification de l’érosion des côtes. De plus, l’impact de l’homme sur ces ressources est important du fait de l’ampleur de la pauvreté, notamment dans les zones rurales, du développement des zones minières et de l’urbanisation rapide. Les défis à relever sont multiples : lutte contre la dégradation des sols, préservation de la diversité biologique, terrestre et maritime, approvisionnement durable en énergie. A cela il faut ajouter les effets néfastes des changements climatiques.
L’objectif général de l’initiative est de lutter contre les changements climatiques, protéger l’environnement et préserver la diversité biologique. Il a été atteint par la vulgarisation des foyers améliorés, la formation de forgerons locaux, celle aussi des animateurs villageois à la protection de l’environnement ainsi que la sensibilisation des populations de la zone du projet.
Les bénéficiaires de ce projet sont prioritairement les femmes, auxquelles sont distribués gratuitement des foyers améliorés. Ce sont aussi les métallurgistes locaux, pour lesquels la fabrication de ces foyers est une nouvelle source de revenus, ainsi que les acteurs communautaires à la base, et de façon générale les populations de la zone du projet. Tous ont participé au projet dans la mesure où ils ont été associés, depuis la conception jusqu’à la mise en œuvre. Avec les autorités locales, ont été identifiés dans les zones et ménages qui bénéficient des foyers, les forgerons et les animateurs villageois participant aux formations et aux séances de sensibilisation. Celles-ci se sont déroulées tout au long du projet avec des animateurs villageois de différents districts. Dans la composition des équipes, 40% sont des femmes.
En ce qui concerne la matière première pour la fabrication des foyers, on a procédé à la récupération des coques d’anciens véhicules ou bien des véhicules abandonnés ont été récupérés ; des feuilles de tôle ont aussi été acquises. La confection du premier lot a été assurée par un prestataire. Après la formation des forgerons locaux, la fabrication du second lot a été confiée à ces derniers. Cela leur a permis d’acquérir rapidement de l’expérience.
L’initiative comporte un ensemble d’activités :
- prises de contact avec les autorités locales (préfecture, commune rurale et districts situés dans la zone du projet) et les bénéficiaires du projet (autorités communautaires, femmes, animateurs villageois, forgerons locaux) ;
- rédaction de messages de sensibilisation, réalisation de supports de sensibilisation et de visibilité sur les foyers améliorés : affiches pour l’information, plaque qui indique la zone d’activités et qui délivre des informations sur les foyers améliorés ;
- formation des élus locaux et des animateurs sur la protection de l’environnement ;
- sensibilisation des populations des deux communes rurales sur les bienfaits de l’utilisation des foyers améliorés pour les utilisatrices et pour la sauvegarde de l’environnement ;
- formation de 20 forgerons locaux en technique de confection des foyers améliorés métalliques et fabrique à moindre coût ;
- confection, achat et distribution de 2000 foyers améliorés métalliques ;
- organisation d’un atelier bilan.

Principaux résultats obtenus

- les populations sont conscientes des conséquences des changements climatiques ; elles adoptent de nouveaux comportements
- l’utilisation de 2000 foyers est effective
- la consommation du charbon de bois est réduite de 75% grâce à l’utilisation des foyers améliorés
- les émissions de gaz à effet de serre sont diminuées
- le couvert forestier est mieux préservé
- les risques de maladies liés à la fumée domestique sont réduits
- les 20 forgerons formés dans le cadre du projet disposent d’une nouvelle source de revenu

Localisation