Le projet

Sécheresses, inondations, tempêtes, élévation du niveau des mers, migrations… les changements climatiques conduisent à adopter de nouveaux modes de vie, à changer les habitudes, à transformer nos économies.

En Afrique, une diversité d’acteurs –collectivités, organisations de la société civile, entrepreneurs verts– imaginent des « Initiatives Climat » novatrices.

« INITIATIVES CLIMAT » valorise les projets de lutte contre les changements climatiques. Recueil d’initiatives, Trophées, Reportages, Evénements publics sont les différents volets d’une contribution des pays africains aux conférences internationales sur le climat à travers le projet auquel chacun peut contribuer.

En novembre 2016, le Maroc a accueilli la COP22. Outre l’atteinte des objectifs assignés par l’UNFCC consécutifs à l’Accord de Paris de décembre dernier, le Maroc a souhaité favoriser la participation des acteurs de la société civile, en particulier ceux du continent africain. Dans ce contexte, il nous a semblé intéressant de contribuer de façon « positive » à la COP22, en y associant des acteurs de pays africains francophones.

Ainsi est né le projet « Trophées Initiatives Climat » pour les pays d’Afrique francophone.

Le projet se décline en trois objectifs opérationnels :
  • Faire connaître des projets en matière de lutte contre les effets des changements climatiques en vue d’une transférabilité dans d’autres pays ;
  • Valoriser les actions les plus exemplaires en relation avec la question du climat ;
  • Favoriser une meilleure connaissance des porteurs de projets entre eux.

Un ensemble d’activités, articulées entre elles sont menées :
  • La constitution d’un recueil d’initiatives climat (projets exemplaires), qui est mis à jour régulièrement : voir la rubrique Recueil des initiatives
  • L’organisation des Trophées Initiatives Climat COP22. Les candidats peuvent concourir dans trois catégories : collectivités locales, organisations de la société civile, entrepreneurs verts. Au total, 28 Prix ont été délivrés de 2016 à 2019.
  • L’organisation, lors de conférences internationales, de plusieurs activités : événements parallèles, cérémonie de remise des Trophées, ateliers participatifs.
  • L'animation de formations collaboratives sur des thèmes en relation avec les énergies vertes et l'agroécologie. Ces formations se tiennent dans différents pays : Bénin, Burkina Faso, Maroc, Sénégal, Togo
  • La production d'outils éducatifs et pédagogiques
  • La réalisation de reportages vidéo
  • L'organisation de Forums sur le thème "Jeunesse et Entrepreneuriat vert en Afrique francophone

Ce projet est initié par ALLIADEV (Meriem Houzir) et IGAPURA (Benoit Théau) avec la contribution de la de Coopération suisse (DDC).

Le projet est conduit en partenariat avec l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA), le Programme des Nations Unies pour le Développement Maroc (PNUD Maroc) et le Programme de Microfinancements (PMF) du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM), ONU Femmes, le Ministère chargé de l'Environnement (Maroc), le projet DINIKA (Union Européenne) et le Canada.