Emballage pour la conservation de semences paysannes

Bénin

2019
ONG locale ou nationale
Bénin

Ouémé

Période de réalisation de l'initiative

du 01/2018 au 12/2019

Description de l'initiative

Les villes du Bénin connaissent un accroissement important de leurs populations et, par conséquent de leurs déchets ménagers. Malgré les moyens techniques mis en œuvre par les paysans pour conserver les semences, nombreux sont les paysans qui se retrouvent en période de mise à terre de semences, avec des semences pourries. Ce phénomène a pour effet une forte réduction des rendements. Pour éviter ce problème, lié à la destruction des semences par les insectes et la chaleur des sachets de conservation, JEVEV ONG a mis sur pied un comité de formateurs des emballages biodégradables adaptables pour conserver les semences de façon durable, tout en gardant leur intégrité biologique. Vu la chute des rendements, vu l’explosion démographique de la population, il y a un risque d’insécurité alimentaire lié au manque de qualité des semences, et non à l’inexploitation du sol. Il s’avère donc nécessaire de préparer les agriculteurs à produire les sacs biodégradables adaptés.
Le projet vise, d’une part, à faire découvrir aux paysans les causes de dégradation des semences avant la mise en terre, leur faire comprendre les dangers que la chute de rendement entraîne sur les plans social, sanitaire et économique. D’autre part, il s’agit de montrer aux agriculteurs la fabrication de huit modèles de sacs et d’emballages susceptibles de conserver convenablement les semences et enfin de présenter les ingrédients durables endogènes qui permettent la confection du sac et de l’emballage biodégradable.
Il a fallu tout d’abord effectuer un travail de recherche documentaire et consulter les outils disponibles, puis informer les utilisateurs dont les rendements ont chuté à cause de la cause d’une mauvaise conservation des semences. Les paysans sont formés avec différents modèles de sacs et d’emballages biodégradables afin de les inciter à utiliser les sacs biodégradables plutôt que des sachets en plastique.
Après la formation des utilisateurs à la fabrication des emballages biodégradables semenciers, des rencontres ont eu lieu avec des intervenants dans le domaine de la valorisation des sacs et emballages biodégradables semenciers. Plus de 200 producteurs ont été formés dans le cadre du projet « Emballage pour la conservation de semences paysannes ».
Plusieurs activités ont été réalisées avec le public-cible : éducation aux bonnes méthodes de sélection des semences, fabrication de sacs biodégradables adaptés aux semences, éducation à l’environnement, projection de films documentaires qui illustrent les innovations de l’organisation dans le domaine de l’agriculture.

Principaux résultats obtenus

Les agriculteurs se sont rendu compte de la mauvaise conservation qu’ils faisaient des semences et des erreurs de manipulation, ce qui entraînait un mauvais rendement. Les associations et groupements intervenant dans le domaine agricole ont adhéré au concept. Les producteurs sont informés et sensibilisés sur l’impact de l’utilisation des sachets plastiques non biodégradables sur les semences. Dans la commune de Dangbo, 187 producteurs, dont 77 femmes et 110 hommes, sont formés sur les nouvelles méthodes de fabrication des sacs et emballages conservateurs des semences.

Localisation