Le ménager vert

Togo

2019
Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Togo

Lomé

Période de réalisation de l'initiative

du 01/2019 au 05/2020

Description de l'initiative

La problématique est qu’en Afrique, surtout dans les grandes villes africaines et particulièrement celles du Togo, les ménages utilisent plusieurs sources d’énergie, comme le gaz de cuisine, le bois de chauffe et le charbon de bois pour préparer et cuire les aliments. Toutes ces sources d’énergies coûtent cher et sont parfois dangereuses ; certaines, comme le charbon de bois, sont sources de pollution de l’environnement et ont des effets néfastes sur le climat. Les déchets issus du charbon de bois (petites particules et poussières), considérés comme inutiles, sont déversés dans les rues des villes et ils constituent une source de pollution de l’environnement (environ 10.000 tonnes de résidus sont déversés chaque année).
La poudre issue de ces résidus constitue une excellente matière première. La fabrication du charbon vert est réalisée à partir de celle-ci ainsi que de déchets végétaux.
Cela nécessite de la main d’œuvre pour la collecte des résidus de charbon et la transformation de la poudre noire de charbon et d’autres déchets végétaux en briquettes de charbon.
Les étapes de la valorisation de ces matières premières sont les suivantes : collecte des résidus de charbon dans les rues et marchés, tamisage des résidus pour enlever les impuretés, obtention de la poudre noire de charbon, malaxage de la poudre noire avec un liant, pressage du mélange avec une presse manuelle ou électrique, obtention de briquettes de charbon et séchage au soleil, conditionnement dans des emballages biodégradables.
Un premier objectif de production a déjà été atteint, à savoir 500 kg de charbon écologique par mois, manuellement. Les prochains défis sont d'arriver à une tonne par mois, manuellement, et deux tonnes par mois avec des machines construites par le CRIIT. Cette action participe à la lutte contre les effets négatifs des changements climatiques en protégeant l’environnement et en contribuant à la réduction de la déforestation.
La production du charbon vert s’accompagne de la conception d’un foyer amélioré dénommé FOYECO. Il s’agit d’un foyer amélioré écologique et économique, qui est équipé d’un souffleur pour activer le feu à l'aide de l'énergie solaire ou électrique. Cela permet d’éliminer tout effort humain pour l'activation du feu. Les recherches pour la fabrication de ce nouveau foyer amélioré ont demandé une année. Les clients potentiels sont les femmes au foyer âgées de 25 à 70 ans, ainsi que les restaurants.
Ce foyer permet de valoriser le recyclage des résidus de charbon et facilite l’emploi du charbon vert comme combustible. Les résidus de charbon de bois sont déversés dans le pot de combustion du foyer, qui est en aluminium. Après l’allumage avec une allumette, on déploie le panneau solaire et on le connecte au moteur du ventilateur fixé au foyer. Ce dernier se met à activer le feu contenu dans le pot sur lequel on pose une marmite préalablement remplie d’eau. L’énergie produite est contrôlée et elle est directement dirigée sous la marmite. Le ventilateur remplace l’activation à la main ; ce qui fait gagner du temps. Le panneau solaire permet aussi de produire de l’électricité pour d’autres usages : éclairage et chargement d’appareils. Le foyer est équipé d’un système mécanique, qui permet de régler l’intensité du feu.

Principaux résultats obtenus

L’ensemble du projet, emploi du charbon vert et utilisation des foyers améliorés, a des impacts positifs en termes social, économique et environnemental :
- suppression de la force physique pour activer le feu
- indépendance énergétique, avec l'éclairage durant la nuit et la cuisson à tout moment grâce à l'énergie renouvelable (solaire)
- amélioration des conditions de vie
- réduction de plus de 70% des dépenses mensuelles énergétiques des ménages liées à la cuisson : de plus de 3000 à 9000 FCFA par mois.
- possibilité de cuisiner à zéro franc grâce aux résidus de charbon et au solaire.
- gain de temps : on peut cuisiner trois fois plus rapidement
- Il est possible de réaliser une cuisine basée sur l'énergie renouvelable et durable (le solaire et le charbon vert), tout en réduisant les émissions de CO2, en protégeant l'environnement grâce au recyclage des résidus et l’emploi du charbon vert.
- contribution à la réduction de la déforestation

Localisation