A l'école du climat

Côte d'Ivoire

ONG locale ou nationale
Côte d'Ivoire

Abidjan, Abobo.

Période de réalisation de l'initiative

du 02/2015 au 06/2015

Description de l'initiative

Le changement climatique est un problème aigu, qui comporte à la fois des dimensions naturelles et humaines. La dégradation de l’environnement et la diminution des ressources naturelles qu’il engendre provoquent partout pauvreté et famine. Lutter contre les effets négatifs du changement climatique, c’est contribuer à l’éradication de la pauvreté. Nous pouvons tous agir, à notre niveau, pour le combattre. Les enfants et les jeunes, du fait de leur sensibilité particulière et de leur intérêt spontané aux questions qui touchent à la nature et à l’environnement, peuvent être des acteurs de premier plan dans ce combat collectif. Pour les aider à mieux comprendre les problèmes environnementaux et à stimuler leur recherche de solutions possibles, les systèmes éducatifs doivent promouvoir la notion de développement durable. C’est dans cette optique que l’ONG Change Human’s Life a engagé le projet ‘’A l’école du climat’’ à l’endroit des jeunes. Le projet "A l'école du climat" suscite des changements de comportement vis-à-vis de l'environnement. Ce projet permet d’aborder des sujets multiples liés à la communication, à la prise de décision, etc. Il traite de questions importantes telles que la responsabilisation des jeunes ou bien l’adoption de nouveaux comportements face au changement climatique.
Ce projet a pour but d'améliorer les connaissances et les compétences des jeunes en matière de changement climatique, et ainsi de contribuer à la réduction des actions à risque qui entraînent la désertification. Axé sur la formation, il permet :
- de faire acquérir par les participants une diversité de compétences incluant le leadership, la communication ou bien encore la prise de décision
- de procurer des outils et des moyens aux participants afin qu’ils imaginent des solutions pour relever des défis sociaux auxquels chacun est confronté
- d'inciter les participants à avoir un impact sur leurs communautés en adoptant une démarche constructive.
Pour la plupart de ces jeunes formés, les vacances scolaires sont une occasion pour se rendre dans leurs villages (en campagne) et mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris et aussi pour l’enseigner à leurs parents paysans.

Principaux résultats obtenus

Le projet a permis de former, dans un premier temps, trois équipes de huit personnes sur les thèmes suivants:
- séance 1 : état des lieux
- séance 2 : impacts du changement climatique sur la sécurité alimentaire
- séance 3 : changement climatique et stratégies d'adaptation et d'atténuation dans l'agriculture
- séance 4 : agriculture intelligente face au climat.
Par la suite, 12 clubs de 8 personnes (96 personnes) ont été formés par les 24 « pairs éducateurs ». Les 96 personnes devenues « pairs éducateurs » ont aussi créé des clubs qui bénéficient de formations sur le changement climatique.