Adaptation au changement climatique par la fixation des dunes

Mauritanie

2016
Association de développement
Mauritanie

Abbere, Chinguitti

Période de réalisation de l'initiative

du 06/2015 au 12/2015

Description de l'initiative

Le projet cible une population de 500 habitants, tout en privilégiant les femmes et les jeunes ruraux, couches les plus vulnérables. Le projet entre aussi dans le cadre du renforcement et du suivi de la dynamique de lutte contre la désertification.
La première phase, réalisée avec l’appui de l’unité SGP/PNUD entre le 2/2006 et le 7/2007, visait à promouvoir une dynamique de développement durable à l’échelle des trois oasis de la Moughataa de Chinguetti (Abbere, Tindewali, Tekemkent), classées au patrimoine mondial de l’Unesco.
D'année en année, on observe un rétrécissement de ces oasis, dû au phénomène d'ensablement, lui-même une des conséquences de la désertification accentuée par les effets du changement climatique. C’est pourquoi la deuxième phase du projet concerne le renforcement de la ceinture de protection de l’oasis Aberre contre l'ensablement et la réhabilitation de l'écosystème environnant par la plantation de sbat (aristidapungens, l'une des rares espèces qui s’adaptent aux conditions arides des ces zones oasiennes) sur 10 ha autour de l’oasis situé à 4 km à l’est de la Moughataa de Chinguetti. Une pépinière pour la production de cette espèce a été mise en place.
Les activités du projet ont trait à l’identification des sites ensablés, la stabilisation mécanique des dunes, les techniques de fixation des dunes (fixation primaire, fixation biologique). Les populations de ce site sont formées sur ces techniques de fixation en plus d’une formation complémentaire à la collecte des semences et à l'implantation des pépinières.
Dans sa mise en œuvre, le projet favorise l’implication des populations à travers l’approche participative, du début à la fin du processus de programmation, de suivi et d’évaluation des actions inscrites dans le projet.

Principaux résultats obtenus

- adaptation au changement climatique par la stabilisation du processus de dégradation des oasis
- limitation de l’érosion éolienne
- protection des terres cultivables contre l’ensablement
- renforcement des capacités des populations locales à la protection des oasis et à la mise en valeur des ressources des terroirs
- augmentation des revenus des populations rurales à travers la diversification des cultures et le développement d’Activités Génératrices de Revenus.

Localisation