Appui aux femmes pour s'adapter aux changements climatiques

République Démocratique du Congo

2017
ONG locale ou nationale
République Démocratique du Congo

Minembwe (Sud Kivu)

Période de réalisation de l'initiative

du Octobre 2015 au Septembre 2016

Description de l'initiative

En novembre 2014, PIFEVA a réalisé une étude sur la question de la dégradation de l’environnement dans les hauts plateaux de Minembwe, au Sud Kivu. Cette étude montre que les impacts de l'homme sur l'environnement sont multiples. La fragilité de l’équilibre écologique est due notamment à la forte croissance démographique et au faible développement économique. De plus, les pratiques et habitudes de vie, la pauvreté, le changement climatique et bien d'autres facteurs ont un impact négatif sur l'environnement dans cette partie du pays. L’agriculture sur brûlis est pratiquée par les petits exploitants agricoles. Les incendies déclenchés volontairement dans les savanes et les forêts menacent l’équilibre écologique de nombreux espaces. La pauvreté, la surpopulation, l'exploitation minière et la multiplication des troupeaux de bétail sont d'autres phénomènes qui contribuent à la déforestation. La coupe des arbres pour en faire du bois de chauffe ou du charbon de bois est également une cause du déboisement à grande échelle dans cette contrée. Enfin, le changement climatique est un facteur aggravant. Aujourd'hui, les petits exploitants agricoles, et en particulier les femmes, sont désemparés ; le rythme des saisons culturales a été fortement perturbé en raison des changements climatiques.
Face à cette situation, l’ONG PIFEVA a identifié comme pistes de solution le renforcement des capacités, l'accompagnement technique des petits exploitants agricoles, en priorité les femmes, et la facilitation à l'accès à des semences résistantes et adaptées aux changements climatiques. Le but est d'accroitre la production agricole en vue d’améliorer les conditions sociales et économiques des populations des hauts plateaux.
Le projet comprorte plusieurs objectifs :
- renforcer les capacités du secteur agricole dans les hauts plateaux de Minembwe pour répondre aux menaces additionnelles que représentent les changements climatiques sur la production et la sécurité alimentaires ;
- améliorer l’accès pour les petits exploitants agricoles aux semences de qualité par un appui à la multiplication des variétés résistantes et adaptées aux risques liés aux changements climatiques ;
- assurer un accompagnement technique des femmes en matière d'adaptation des cultures vivrières au changement climatique dans les différents sites du projet.
PIFEVA a ciblé les femmes vulnérables qui pratiquent l'agriculture de subsistance. Celles-ci ont été impliquées dans la conception, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du projet pour consolider le mécanisme d'appropriation et de pérennisation par les communautés locales. Il s’est agi de sélectionner des variétés résilientes de cultures de base, comme le manioc, le chou, l'arachide et le haricot, en collaboration avec le Service National des Semences, de former des bénéficiaires à la production durable des semences et à la résilience du secteur agricole au changement climatique (techniques résilientes de production agricole, de gestion de l'eau et de la fertilité du sol) et d’organiser des séances d'essais agronomiques d'adaptation des cultures au changement climatique.
Plusieurs personnes ont apporté une aide au projet : un ingénieur agronome, un chargé de projet, 29 agri-multiplicateurs, qui ont facilité la production et la distribution des semences résistantes et adaptées au changement climatique.

Principaux résultats obtenus

- 473 productrices et autres petits agriculteurs ont été formés pour maîtriser des techniques de culture appropriées aux changements climatiques ;
- les bénéficiaires du projet ont accès à des semences résistantes et adaptées aux changements climatiques dans les hauts plateaux de Minembwe au Sud Kivu:
- la production agricole est accrue ; cela contribue à l'amélioration des conditions socio-économiques des familles
- la résilience climatique des systèmes de production agricole est améliorée dans les hauts plateaux ;
- de bonnes pratiques agricoles adaptées aux changements climatiques sont identifiées, testées et vulgarisées auprès des petits producteurs agricoles.

Localisation