Biochar briquettes

Maroc

2016
Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Maroc

Marrakech

Période de réalisation de l'initiative

du 10/2016 au 12/2015

Description de l'initiative

Le Tajine est un plat marocain traditionnellement cuit au charbon, qui est proposé dans des centaines de restaurants et hôtels de chaque ville du Maroc. Chaque jour, un restaurant consomme en moyenne 20 kg de charbon de bois. BioChar Maroc est une jeune start-up spécialisée dans la collecte et la transformation des déchets agricoles en charbon vert et engrais fertilisant pour les sols. Dans le cadre de la COP22, BioChar Maroc va proposer son charbon vert à tous les restaurants et hôtels de Marrakech pour remplacer le charbon de bois.
Le développement de l’agriculture intensive au Maroc a donné lieu à une multiplication des décharges agricoles dans le milieu rural : les déchets agricoles partent en fumée chaque année, ce qui cause des maladies et a des effets néfastes pour l’environnement. Dans la seule province de Chtouka Ait Baha, où opère BioChar, 15 288 t de CO2 sont émis chaque année, en majorité à travers l’incinération des résidus végétaux. En valorisant les déchets agricoles, BioChar propose :
- une alternative au charbon de bois, contribuant ainsi à la lutte contre le déboisement des forêts marocaines
- un engrais biologique aidant à réduire la pollution des eaux souterraines. De plus, la poussière de charbon de biomasse utilisée comme engrais permet de stocker le carbone dans les sols ; c’est un excellent amendement, qui aide à développer les racines et conserver le mécanisme bactérien essentiel à la régénération des sols. En développant ses activités, BioChar pourrait contribuer à réduire de 40% les émissions de CO2 dues aux déchets agricoles dans la province.
Le processus de transformation des déchets en briquettes de charbon vert se fait en 4 étapes :
- carbonisation : phase de transformation des déchets en poussière de charbon, selon un mécanisme qui combine pyrolyse et gazéification sans fumée pendant la combustion
- broyage et addition de liants naturels (gomme d’arbre, amidon, argile, etc.)
- compactage du mélange liant et poussière de charbon biomasse
- séchage et emballage des briquettes de charbon vert.
Les déchets agricoles utilisés pour la fabrication des briquettes sont les plantes sous serres en fin de saison (poivrons, tomates, haricots) et la biomasse des arbres fruitiers (framboisiers, pêchers, clémentiniers). La production est basée dans la province de Chtouka Ait Baha, les agriculteurs de la province sont ravis d’apporter à BioChar leurs déchets agricoles, qu’ils auraient brûlés par manque de place.

Principaux résultats obtenus

- 10 tonnes de déchets agricoles collectées pour la fabrication de briquettes et engrais, partenariat signé pour 50 tonnes
- production pilote de 10 kg pour la démonstration et l’approvisionnement de trois restaurants et un hôtel (Agadir et Marrakech)
- plusieurs commandes, totalisant 8 tonnes de biochar
- lutte contre le changement climatique par la réduction des émissions de CO²
- développement d’un réel intérêt des agriculteurs locaux pour la gestion responsable des déchets organiques

Localisation