Centre Info Energie

Maroc

2018
de 20 000 à 100 000 habitants / between 20,000 and 100,000
Maroc

Chefchaouen

Période de réalisation de l'initiative

du 04/2014 au 06/2018

Description de l'initiative

Dans le cadre de sa politique énergétique, la commune a créé un « Centre Info énergie ». Inauguré le 22 avril 2014, il s’agit d’un carrefour et d’un catalyseur de la transition énergétique du territoire. Co-animé par une association et par la commune, il fonctionne à plein temps et dispose d’un guichet mobile afin de toucher les habitants des communes rurales.
Le CIE informe et conseille gratuitement, prête des ressources pédagogiques et des équipements de mesure (wattmètre, thermomètres, sondes de température, caméras thermiques, etc.). A travers ses activités, le CIE collecte des données sur les consommations énergétiques de la population de Chefchaouen qui servent à mieux orienter les actions et les politiques de maîtrise des consommations d’énergie. Le CIE relaie et favorise les initiatives et les expériences visant la transition énergétique sur le territoire de Chefchaouen.
Les thématiques abordées sont liées à l’énergie, à la réduction des consommations d'électricité et d'eau, au confort lumineux, à l’utilisation de l'énergie solaire (chauffe-eau solaire notamment), à l’amélioration du confort thermique et acoustique, à la qualité de l'air dans les bâtiments. D’une façon plus générale, des informations sont dispensées en relation avec l’adaptation au changement climatique, la compréhension des enjeux des COP, la bonne utilisation des équipements à gaz, ainsi que la réduction et la valorisation des déchets (tri, compostage, méthanisation).
Les thématiques suivantes sont traitées secondairement, plutôt en réorientant les demandes et besoins d’information et de conseil vers d’autres acteurs préalablement identifiés par le CIE : efficacité énergétique dans l’agriculture (pompage solaire, production de bois-énergie, etc.), mobilité douce (véhicules électriques, autres modes de transport doux), économie de bois-énergie (hammams, fours de boulangerie), autres énergies renouvelables que le solaire (éolien, hydroélectricité, géothermie).
Le CIE intervient de différentes manières à travers les modes opératoires suivants :
- conseils individualisés lors d’entretiens physiques au CIE ou sur le lieu concerné par le conseil, sans ou avec prise de rendez-vous, par téléphone ou par mail
- appui à des structures pour la réalisation d’actions de sensibilisation (ex : écoles, communes rurales)
- formations ou ateliers courts (1 ou 2 jours) en une fois ou sur plusieurs sessions
- organisation d’évènements (ex. : journée de l’énergie, challenge entre écoles, visite de sites)
- campagnes de sensibilisation directe, par des médias traditionnels (radio/télé) ou des médias sociaux (facebook, twitter…) et des sites internet spécialisés
- animation de tables rondes, conférences, séminaires liés à l’énergie.
En outre, la CUC a créé un Conseil Participatif de l’Energie qui regroupe des acteurs de la société civile, des représentants d'organisations publics et privées (Fédération des chauffeurs de taxis, des hôteliers, etc.) et des leaders d'opinion. Des panneaux pédagogiques, avec des messages en trois langues, ont été installés dans des lieux fréquentés par le public. De plus, un abribus démonstratif, producteur d'énergie, a été installé. Enfin, la ville a créé un « festival des lumières ».
Les bénéficiaires de l’initiative sont à la fois 51 décideurs (cadres et élus) formés sur les politiques de gestion énergétique, 51 fonctionnaires et agents techniques renforcés dans leurs compétences, 2000 personnes bénéficiaires des conseils personnalisés du Point Info Energie, les habitants de Chefchaouen et les 17 communes bénéficiaires indirectes.

Principaux résultats obtenus

- réduction des émissions de gaz à effet de serre
- réduction de la facture énergétique de la commune. Un tableau de bord pour la gestion de l’énergie consommée par la commune a été mis en place. Il permet d’analyser les données énergétiques communales en vue de moderniser le réseau d’éclairage public.
- un plan de déplacement des employés de la CUC a été élaboré et des véhicules "propres" (vélos, scooter électriques, etc.) ont été acquis
- le règlement thermique de la construction au Maroc (RTCM) dans la construction de bâtiments communaux a été diffusé par le biais de la formation des acteurs du bâtiment et une assistance technique externe
- des élus et des employés communaux de Chefchaouen et d’autres communes membres de l’Association Marocaine pour des Eco villes (AMEV) sur l’énergie durable ont bénéficié de formations
- le règlement thermique de la construction au Maroc a été appliqué aux nouvelles constructions communales et lors de l’instruction des autorisations de construire.
- un Conseil Participatif de l’énergie à Chefchaouen a été mis en place
- des toits de la bibliothèque ont été équipés de panneaux solaires
- un diagnostic de l’éclairage public et un diagnostic énergétique des bâtiments communaux ont été réalisés
- 5477 bénéficiaires ont été sensibilisés.
- un carnaval de sensibilisation à l’environnement et au climat a été organisé.

Localisation