Construction de poêles de masse

Maroc

Association de développement
Maroc

Faraha

Période de réalisation de l'initiative

du 03/2015 au 10/2015

Description de l'initiative

L’association a commencé à dispenser des formations en 2012. Celles-ci ont permis de contribuer progressivement à la compréhension qu'ont les villageois des enjeux environnementaux. En 2015, une série de formations continues a débuté grâce à un partenariat de mécénat de trois ans. Il s’est agi de former les stagiaires sur l'ingénierie et la construction de poêles de masse dits «rockets» ou « rocket heaters », en anglais. Ceux-ci ont la particularité de consommer peu de bois. Par leur architecture et leur fonctionnement, ils permettent une combustion complète à haute température (800°) et donc propre, sans aucun résidu, ni dégagement de fumée.
Construits sous la forme de banquettes chauffantes en terre, la chaleur dégagée par le système est emmagasinée dans la masse, et elle est progressivement libérée afin d'obtenir un meilleur confort thermique en hiver. Le système requiert un baril de 100 litres en acier afin de recouvrir la chambre de combustion, ce qui permet non seulement de chauffer instantanément un espace mais, selon son architecture, d'y faire cuire un tagine.
En comparaison avec le four traditionnel, il a été constaté une cuisson trois fois plus rapide du pain, bien que la consommation de bois soit de 40 % inférieure. Ce sont les femmes du douar qui se sont approprié le système ; elles finissent par préférer ce type de cuisson, qui permet d'obtenir un pain plus croustillant. Sept systèmes ont déjà été construits ; deux sont en cours de construction. Trois ont été financés par Ouazzaniyat lors des formations, et six sur la base de 1 Dirham versé par le participant et 1 Dirham procuré par l'association.
En mai 2016, une formation de trois semaines a permis de construire deux prototypes de «Rocket hammam» familiaux, une première mondiale. Deux autres sont en projet et la demande ne cesse de croître. En 2017, la formation sera axée sur la construction d'un prototype de plus grande capacité, pour environ dix personnes.

Principaux résultats obtenus

- les villageois mettent en pratique ce qu'ils ont appris ; ils se sont appropriés la technologie et en ont compris les multiples bénéfices (santé, confort, cuisson, économie de bois) qu'ils peuvent en tirer
- l’association a innové avec une vraie première mondiale susceptible de faire des émules et de s'appliquer à des hammams ou saunas de n'importe quelle taille, au Maroc et ailleurs
- lors des formations sur les rocket hammam, les stagiaires apprennent à recycler les eaux usées afin de pouvoir les réutiliser dans leur jardin potager. Cela représente entre 120 et 250 litres d'eau par semaine par famille.
- les économies d’énergie, et notamment de bois, contribuent à la lutte contre les effets des changements climatiques.