Construire en terre crue

Maroc

2017
ONG locale ou nationale
Maroc

Marrakech et Maroc

Période de réalisation de l'initiative

du 12/2012 au 12/2015

Description de l'initiative

Le Centre de la terre est un centre international éco-responsable, implanté dans l'écolodge Villa Janna, dans la palmeraie de Marrakech, au Maroc, depuis 2012. Son objectif est le maintien des savoir-faire par la formation aux techniques de construction en terre crue et le développement du matériau terre et des matériaux locaux.
Le secteur du bâtiment a un impact très important sur l’environnement ; ce secteur est l’une des principales sources d’émission de gaz à effet de serre. La construction en terre est une piste à développer. La terre est prélevée sur l’emprise du chantier ou à proximité, le transport est limité ; l’énergie nécessaire pour mettre en œuvre le matériau terre crue est réduite au minimum : en fin de vie, la terre retourne à la terre…dans l'attente d'une prochaine construction.
Près de 50% de la population mondiale vit dans un habitat en terre, technique ancestrale de 11.000 ans, peu à peu remplacée par le béton de ciment, très préjudiciable pour l’environnement (énergivore, avec un fort dégagement de CO2). La terre est disponible presque partout. L’habitat en terre est solide, phonique et sain et apporte une qualité de vie car la terre est un régulateur thermique et hydrique. L'empreinte carbone et la faible énergie grise prédisposent la terre à être utilisée comme référence pour une architecture bioclimatique. Mais pour construire en terre, il faut retrouver les savoir-faire.
C’est la mission du Centre de la terre, lieu de ressource, d’expertise et d’accompagnement à la construction en terre crue dans l’architecture contemporaine éco-responsable. Le Centre de la terre dispose d’ateliers extérieurs sur le site de Villa Janna, exemple de bâtiment éco-responsable en terre crue, dans la Palmeraie située à 8 km de Marrakech. Villa Janna, c’est 4700 m² de bâtiments construits avec la terre du site, avec des briques séchées au soleil sur un terrain de 2,5 ha, soit 6000 m3 de terre, 1.500.000 briques, 500 ml de voûtes, 150 coupoles, 1500 m² d’ateliers en plein air, 1000 m² de pelouse de réception.
Villa Janna c’est aussi l’eau chaude solaire, la gestion de l'eau et des déchets, la permaculture et l’emploi de personnel de proximité formé. Villa Janna, c’est une capacité d’hébergement de 32 stagiaires et des salles de cours et de formation de 15 à 40 personnes, un amphithéâtre de 400 places.
- découverte de la terre, initiation pendant 2 ou 3 heures au matériau terre
- workshop terre, sur deux jours, afin d’appréhender les différentes techniques.
- programme annuel de stages à Villa Janna, «Terre crue et techniques de construction, théorie et pratique», avec plusieurs niveaux de complexité.
Le Centre de la terre intervient comme conseil sur la construction en terre du Centre d’Education à l’Environnement CEE à Rabat - Fondation Mohamed VI pour l’Environnement et de l’école de jardinage - fondation FUNCi et l’agence du Bouregreg. Il accompagne aussi l’Association de Développement du Monde Rural, l'ADMR, dans ses actions de mise à niveau et de développement des villages ruraux avec réhabilitation des habitations des pauvres. Le programme est accompagné de formations à la réhabilitation des bâtiments (techniques peu connues) des professionnels et des villageois. Le Centre de la terre, c’est avant tout une équipe et une passion au service du développement du matériau terre.

Principaux résultats obtenus

Le Centre de la terre a contribué à :
- l’organisation de 15 formations pour plus de 150 ouvriers-maalems, entrepreneurs, architectes, ingénieurs et maîtres d'ouvrages formés
- la construction d'un dispensaire dans l'Atlas à Imsker, commune d’Asni
- la viabilisation du Douar Azrou et la reconstruction de la medersa
- la viabilisation de six douars et la réhabilitation de 400 maisons en terre et pierre à Acheg, commune de SettiFadhma
-10.000 m² de bâtiments construits en terre au Maroc.

Localisation