EcoTecLab

Togo

2016
Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Togo

Lomé

Période de réalisation de l'initiative

du 03/2015 au 09/2015

Description de l'initiative

Au Togo, la biomasse constitue 76% de la consommation énergétique totale ; les parts de l’électricité et des produits pétroliers sont respectivement de 4% et 20%. La population urbaine (34% de la population totale) consomme 94% de l’électricité, alors que la population rurale (66% de la population totale) n’en consomme que 6%. Cette situation entraîne une pression sur la biomasse et contribue à la destruction des puits de carbone et à l’abandon des activités agricoles par les jeunes, qui partent en ville pour effectuer leurs études supérieures, et qui ne reviennent souvent pas pour contribuer à l’amélioration de la vie dans leur milieu d’origine.
Le défi était donc de dynamiser le domaine des énergies renouvelables au Togo et d’outiller les amateurs, étudiants et professionnels du domaine et de leur offrir des perspectives concrètes pour un développement éco-citoyen avec d’autres formes d’énergies telles que les bioénergies (biogaz, biocarburants), le solaire thermique (four solaire et séchoirs solaires) etc. Ces énergies renouvelables sont technologiquement et économiquement plus accessibles aux milieux ruraux et agricoles que le solaire photovoltaïque par exemple, et les populations pourraient les développer et produire de manière autonome. Les conditions de vie s’en trouveraient améliorées grâce à un accès démocratisé à une énergie propre et durable.
Le collectif formé s’est lancé dans la réalisation d’un bio-digesteur, d’une éolienne domestique à base de disques durs recyclés, une " Earth baterry " à base de bouteilles, de cannettes et de film de cuivre, puis un four solaire Ulog. EcoTecLab a été créé pour optimiser l’impact des activités. Regroupant initialement une dizaine de membres, le lab ouvrira début septembre un nouveau local, qui permettra d’accueillir plus d’intéressés.
Les ambitions d’EcoTecLab sont de :
- mettre les TICs au service de l'écologie, des sciences connexes, du développement durable et des Énergies renouvelables au moyen de formations et mise à disposition de ressources en ligne
- outiller les technophiles et « Makers » avec des technologies comme Arduino, qui permettent la collecte de données (réalisation de stations agro-météorologiques, système de gestion de l’énergie), ainsi que la réalisation de recherches et études scientifiques, en privilégiant le crowdsourcing et l’approche DIY(do it yourself).
- former et informer la jeunesse sur les thématiques de la protection de l'environnement et des énergies renouvelables, permettre aux jeunes entrepreneurs verts des ressources pour développer leurs initiatives.
- contribuer à la résilience du milieu agricole et rural face aux changements climatiques grâce à des systèmes de gestion et de diffusion ou de transmission d’informations crowd-sourced (par SMS, internet…) et à l’accès à l’énergie.
- contribuer à l’accès énergétique du milieu rural pour le développement des activités agricoles et artisanales et réduire la pression sur la biomasse grâce au développement d’énergies et technologies durables (foyers améliorés, technologies de valorisation énergétique de déchets et effluents comme les bio digesteurs etc.).
- contribuer à la gestion optimisée et durable de ressources telles que l’eau, l’énergie.

Principaux résultats obtenus

- réalisation d’une étude scientifique sur l’importance de l’arbre en milieu urbain
- développement d’un outil libre de dimensionnement automatisé de four Solaire Ulog
- réalisation conjointe avec le collectif des étudiants en « Environnement et Qualité de Vie » d’un projet de gestion de déchets lors des sorties scolaires
- un atelier de réalisation de four solaire sur deux jours
- fabrication et expérimentation de la « Earth Battery », une batterie réalisée avec du sable, des bouteilles vides, de l’eau usée et des bornes en aluminium et en cuivre.
- conception de projets d’éolienne et de bio-digesteur pour la production de biogaz.

Localisation