Ecolotrip, voyage écologique

Niger

2017
Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Niger

Niamey

Période de réalisation de l'initiative

du 01/2015 au 12/2016

Description de l'initiative

Le Niger est confronté, en plus de la pauvreté de sa population, à une menace climatique et énergétique sans cesse croissante. L’avancée du désert est constatée chaque jour. Les causes en sont à la fois la faible pluviosité la demande importante en charbon de bois qui entraîne la déforestation.
L’initiative s’insère dans le programme national de référence d’accès aux services énergétiques modernes adopté par le Niger (décret N° 2010-004 du 4 janvier 2010) qui a comme objectifs la réduction de la pauvreté, la lutte contre le changement climatique et l’accès à l’énergie renouvelable. Le projet Ecolotrip (voyage écologique), porté par un groupe d’élèves ingénieurs de l’Ecole des Mines, de l’Industrie et de la Géologie (EMIG), consiste à assister le gouvernement nigérien pour atteindre plusieurs objectifs.
- impliquer les lycéens et les étudiants dans la lutte contre le changement climatique à travers des formations et des campagnes de sensibilisation ;
- aider d’autres porteurs de projets à utiliser des techniques moins néfastes pour l’environnement ;
- équiper des écoles et des universités du Niger en matériels et outils adéquats en vue de préserver l’environnement ;
- proposer des projets industriels innovants au gouvernement.
L’équipe Ecolotrip est composée d’un ingénieur en mines-environnement, d’un ingénieur en énergies renouvelables, d’un élève ingénieur en maintenance industrielle, d’un informaticien et d’une chargée à la communication. Toute l’équipe sous le parrainage du ministère de l’entrepreneuriat des jeunes et du ministère de l’énergie est dynamique et déterminée à impacter le quotidien de sa communauté pour un meilleur vivre ensemble.
Le premier volet de notre projet a consisté à organiser une série de journées de sensibilisation sur le changement climatique dans diverses contrées du Niger et à instruire la population, surtout estudiantine, sur les actes écoresponsables simples mais efficaces à adopter pour lutter contre le changement climatique. La population estudiantine est la première bénéficiaire car elle constitue un public-relais pour transmettre des messages clés à la population nigérienne. Lors de ces journées, des expositions sur les différents types d’énergies renouvelables sont présentées.
Le second volet, dont les principaux bénéficiaires sont les villageois, a consisté à faire découvrir aux éleveurs qu’ils pouvaient non seulement se servir des déchets organiques des animaux comme engrais mais aussi comme source d’énergies durables qui ont moins impacts négatifs sur l’environnement. Les fumiers recueillis sont transformés, soit en biogaz pour servir de cuisson, soit en énergie électrique grâce à des moteurs à cogénération. Ainsi nous avons expérimenté un prototype dans un village. L’étude de l’implantation d’une unité de transformation définitive et la réplication de cette dernière dans plusieurs autres villages est en cours.
A cela s’ajoute la conception d’un prototype d'une plateforme numérique qui met relation éleveurs, unité de transformation et population consommatrice. Les objectifs de ce projet sont la réduction de la pauvreté, l’engagement de la population dans la lutte contre le changement climatique et la régression du désert.

Principaux résultats obtenus

- plus de 100 arbres plantés par des étudiants
- 4000 personnes sensibilisées sur les enjeux du changement climatique
- meilleure exploitation des déchets dans les écoles et meilleure exploitation des fumiers par les éleveurs
- conception d’un prototype d'unité de transformation des fumiers en biogaz
- à terme : fourniture d’une énergie durable, diminution de l’exode rural et amélioration du bien-être des populations
- réplication du projet dans d'autres pays en cours de discussion

Localisation