Entreprenariat environnemental des jeunes

République Démocratique du Congo

2017
ONG locale ou nationale
République Démocratique du Congo

Goma

Période de réalisation de l'initiative

du 08/2016 au 12/2017

Description de l'initiative

La ville de Goma, capitale de la province du Nord Kivu, est une ville chantier en pleine mutation : une grande partie des constructions, construites notamment avec du bois, sont semi durables. La forte demande en produits forestiers ligneux met en péril l’environnement forestier et accentue les effets négatifs des changements climatiques. De plus, l’urbanisme n’étant pas respecté, la gestion des immondices et des déchets ménagers constitue également une sérieuse menace pour l’environnement urbain.
Deux autres phénomènes constituent des menaces sérieuses pour le climat à Goma : l’émission de gaz à effet de serre par deux volcans actifs (Nyiragongo et Nyamulagira) et de gaz méthane du Lac Kivu.
La RCC-RDC conduit une stratégie qui vise une meilleure résilience des populations contre le dérèglement climatique. A cette fin, l’association accompagne quelques jeunes désœuvrés et déscolarisés pour réaliser la multiplication et la reproduction des plantules fruitières et ornementales qui sont vendues dans les rues et avenues de la ville de Goma et de ses environs. La diffusion de ces plantules permet de générer un revenu pour ces jeunes.
Cette initiative permet de répondre à la forte demande en plants fruitiers greffés, offre qui est sans cesse croissante dans la ville de Goma. Elle favorise le développement d'alternatives économiques et environnementales en faveur des jeunes paupérisés par le chômage. Certains jeunes ont pu ainsi créer leur emploi.
Souscrivant au mot d’ordre de l’autorité provinciale « chaque parcelle un arbre dans la ville de Goma », l’arboriculture et l’horticulture favorisent la mise à disposition des plantules qui servent à la production de fruits, de fleurs et d’arbres ornementaux qui ont des vertus alimentaires, écologiques et environnementales. Cela contribue à la lutte contre le changement climatique et à la préservation de la biodiversité en milieu urbain.
L’aménagement des jardins et des espaces verts dans la ville, la plantation d’arbres dans les parcelles et le long des artères principaux en construction contribuent efficacement à la lutte contre le changement et le réchauffement climatiques. Les arbres sont aussi précieux pour atténuer les effets du gaz méthane qui menacent la vie de tous les êtres vivants.
Une autre dimension non négligeable de ce projet est qu’il favorise la récupération des déchets plastiques (sachets inutilisés) pour servir de pots dans lesquels sont repiqués les plants. Tandis que les déchets organiques (composts, humus…) sont collectés pour être ajoutés à la terre.
Le projet permet à la fois d’offrir aux jeunes des alternatives durables en termes d’emploi et de garantir une meilleure gestion durable de la biodiversité. Le projet favorise le développement économique à l’échelle locale par le biais du renforcement des capacités entrepreneuriales des groupes solidaires de jeunes.
Les principales activités consistent à organiser la formation (sur le tas) des jeunes en techniques de multiplication végétatives (greffage, bouturage, marcottage) des arbres fruitiers et ornementaux, et à apporter un appui aux jeunes en termes d’entrepreneuriat environnemental. Cela comprend la gestion d’une unité agricole autonome, l’aménagement et l’entretien de jardins ou bien encore le marketing pour la commercialisation des plants produits.

Principaux résultats obtenus

- seize jeunes ont été formés sur les techniques de reproduction des végétaux, d’entretien et de gestion autonome d’une pépinière arboricole et horticole.
- 6000 plantules d’arbres fruitiers et ornementaux ont été commercialisées dans la ville de Goma, ce qui représente un chiffre d’affaires de 2800$
- création d’emplois pour ces seize jeunes désœuvrés et déscolarisés
- mise en place d’une pépinière-école qui a permis d’assurer la formation des seize jeunes et qui en accueille vingt-deux en 2017
- degré élevé de prise de conscience sur l’importance de la préservation de l’environnement et le changement climatique.

Localisation