Ferme Ecole Pédagogique Paysanne

Côte d'Ivoire

2017
Association de développement
Côte d'Ivoire

Zouen-Hounien

Période de réalisation de l'initiative

du 04/2015 au 11/2017

Description de l'initiative

Les effets des changements climatiques ont dorénavant des effets négatifs pour les activités agricoles. Les petits producteurs souffrent d’une difficulté d’adaptation aux changements climatiques. Les tentatives de solutions souvent observées en milieu rural passent par un recours abusif aux intrants chimiques. Pourtant, la mauvaise utilisation de ces produits dégrade encore davantage l’environnement et constitue une menace pour la santé des populations.
La Ferme Ecole Pédagogique Paysanne de Zouan-Hounien a pour objectif de développer les compétences des apprenants en matière de lutte contre les changements climatiques et de leur fournir outils et techniques qui leur permettront de s’adapter. La ferme a pour but d’inculquer aux producteurs et productrices les comportements requis dans leurs activités agricoles quotidiennes pour réduire les effets du changement climatique. Les jeunes apprenants de la ferme, après leur formation, deviennent des relais pour sensibiliser les communautés sur les changements climatiques.
La Ferme Ecole Pédagogique Paysanne est un projet qui vise à former des jeunes paysans, hommes et femmes, aux pratiques agroécologiques sur un site d'expérimentation «bord champs» et d'accompagner ces personnes dans la création d'exploitations agricoles familiales durables. Il s’agit d’une démarche alternative aux formations agricoles classiques. Dans ce projet, sont privilégiés des modèles familiaux durables, attentifs au respect de l’environnement, économiquement performants, porteurs d’un développement humain, soucieux de la sécurité alimentaire et de la santé des populations. Les aspects liés aux modifications du climat sont également pris en compte.
Les étudiants fermiers sont formés à production de semences locales et de boutures de qualité, à la lutte intégrée contre les maladies et les ravageurs, à la gestion de la fertilisation des sols, à l'intégration entre culture et élevage, et à la bonne gestion des ressources forestières.
Au fil du temps, des paysans, dits illettrés, deviennent des praticiens de l’agroécologie. Il s’agit d’une approche globale qui prend en compte plusieurs dimensions du développement : économique, social et environnemental.
Les missions de la Ferme Ecole sont diverses :
- préservation, régénération et valorisation de la diversité génétique du patrimoine nourricier ivoirien ;
- lutte contre la déforestation ;
- préservation de la biodiversité naturelle, grâce notamment aux pratiques d'associations de culture ;
- adaptation des pratiques agricoles aux effets des changements climatiques ;
- souveraineté des populations en matière de semences et de produits phytosanitaires.
La cible du projet est la jeunesse rurale dont l’âge est compris entre 21 et 40 ans, sans distinction de niveau d’instruction scolaire. A la sortie de leur formation théorique et pratique de six mois à la ferme école, ces jeunes créent leur propre exploitation agricole sur une superficie minimum de ½ hectare. Ils bénéficient d’un appui technique pendant les six mois de la mise œuvre de leur projet. Les encadreurs et formateurs de la ferme école pédagogique sont des jeunes bénévoles de l’ASBL KOUADY et des organisations partenaires de Côte d’Ivoire ou de l’étranger.
Très informé lors de la phase pilote du projet, le conseil municipal de la commune apporte son soutien moral à l’ASBL KOUADY. Lors de la cérémonie de remise d’attestations de participation aux apprenants de la phase pilote, les membres du conseil ont promis, dans la mesure du possible, d’accompagner les activités de l’association.

Principaux résultats obtenus

« Entreprendre contre la pauvreté », voici en résumé la démarche qui a permis de créer à ce jour dix plantations agroécologique paysannes.
L’approche systémique qui a été adoptée permet de préserver les équilibres souvent fragiles entre l’Homme et son environnement, tout en assurant une pérennité économique et sociale de ses activités. Ce faisant, elle contribue efficacement aux enjeux alimentaires dans cette région, tant en quantité qu’en qualité.
Il s’est ensuivi la réduction des inégalités sociales chez les jeunes en zone rurale, qui n’ont accès ni à l'information, ni à la formation.
La Ferme Ecole a favorisé la création de 200 postes d'emplois verts en trois ans. De plus, elle a permis l’insertion socioprofessionnelle des 500 jeunes de la commune rurale de Zouan-Hounien.
Par ailleurs, elle permet aux jeunes entrepreneurs de s’adapter aux effets des changements climatiques. Ils deviennent de véritables relais dans la sensibilisation des communautés rurales sur le changement climatique.

Localisation