Ferme expérimentale en agroforesterie

Maroc

2016
ONG locale ou nationale
Maroc

Oasis Oumifiss, Province de Guelmim

Période de réalisation de l'initiative

du 01/2006 au 12/2015

Description de l'initiative

L’agroforesterie est un mode d'exploitation des terres agricoles qui associent plantations d'arbres, cultures et pâturages. Elle permet de créer, dans les oasis, des conditions d’adaptation aux effets du changement climatique. Dans ces zones arides, les systèmes agroforestiers permettent de cultiver sous les arbres, combinant ainsi l'innovation et le savoir-faire. C’est aussi pour l’agriculteur qui stocke du carbone, une diversification de produits et de revenus avec les fruits, le fourrage, les nombreux usages du bois.
Depuis l’année 2006, l’association Aicha pour le développement et l’environnement est engagée dans la promotion de l’agroforesterie dans les milieux arides et oasiens. Elle a procédé à la plantation et à la distribution d’environ 14 200 plants d’arbres fruitiers (olivier, caroubier, arganier, grenadier, abricotier, pêcher, nèfle, casuarina), en partenariat avec l’association Road Tree’P-France et sous la supervision de la Direction des Eaux et Forêts et la Lutte Contre la Désertification.
Au fil des années, nous avons constaté une demande croissante en plants de la part des petits agriculteurs de cinq communes territoriales (Laksabi, Tiliouin, Targoussay, Asrir et AaouinatIghomane, relevant de la province d’Assa-Zag). Ainsi, l'association a-t-elle décidé de mettre en place une pépinière locale, ce qui lui permettra d’élargir sa zone d’action, qui concernera désormais 21 communes territoriales, dont 18 communes territoriales relevant de la province de Guelmim, une commune territoriale de la province de Sidi Ifni, une commune territoriale de la province d’Assa-Zag et la commune territoriale de Foum El Wad, relevant de la province de Laayoune.
En décembre 2015, l’Association Aicha a commencé à utiliser des semences biologiques pour le semis de légumes et cela en partenariat avec l’association Kokopelli (semences sans frontières) aux fins de vulgarisation gratuite auprès de tous les acteurs oasiens.

Principaux résultats obtenus

- 80% des espèces résilientes aux changements climatiques (pêche, casuarina, canne à sucre, abricotier) sont connues et vulgarisées par l’association dans la région
- reproduction de plus de 40 espèces de semences de légumes biologiques, économisant l’eau et n’utilisant pas de pesticides chimiques
- amélioration du niveau de vie des bénéficiaires du projet et de la population locale en général
- création d’une infrastructure pouvant servir l’écotourisme au niveau local.
- limitation de la migration vers les villes et vers l’étranger et encouragement pour revenir vivre dans les oasis.
- échanges de savoir faire et d’expériences à la suite de l’accueil, chaque année, de stagiaires bénévoles venant d’Europe.

Localisation