Gestion participative de la biomasse

Maroc

Association de développement
Maroc

Tanger, Tétouan, Al Houceima

Période de réalisation de l'initiative

du 1 juillet 2013 au 30 Juin 2015

Description de l'initiative

La zone du projet se caractérise par un climat de montagne, typiquement méditerranéen, et par un contexte environnemental particulièrement vulnérable. Le massif forestier rifain a un intérêt écologique et biologique majeur, tant au niveau national qu’international. Il connaît néanmoins une problématique complexe, articulée autour de la dégradation accélérée des ressources naturelles et de la précarité et la pauvreté des communautés. Les ressources forestières subissent une forte pression et la déforestation est massive, générant une dégradation rapide de la biodiversité et accroissant la vulnérabilité de sols déjà fortement érodés.
Le projet a contribué à la lutte contre les dégradations, à travers une démarche intégrée, basée sur la mobilisation concrète des habitants et des acteurs locaux. Il a permis d’amorcer une dynamique environnementale et socio-économique durable, autour des axes suivants :
- la gestion communautaire de la biomasse (taille des vergers et pratiques de l’agroécologie)
- la mise en place de mécanismes de commercialisation (approche par filière)
- la diffusion d’équipements énergétiques performants (fours à pain à gaz améliorés)
Le projet privilégie une démarche axée sur la mobilisation de la population locale, autour des enjeux liés à la lutte contre la déforestation, la dégradation des sols et la réduction des gaz à effets de serre.
Les bénéficiaires du projet sont des agriculteurs et agricultrices, des jeunes agriculteurs, un groupe de tailleurs d’arbres fruitiers, des groupes de bûcherons, d’artisans, revendeurs et femmes relais.
Les principales activités des projets sont :
- le renforcement des capacités des groupements bénéficiaires du projet
- l’amélioration des revenus à travers la création des métiers verts
- l’introduction d'équipements énergétiques performants autour des aires protégées de Brikcha et de Bouhachem.

Principaux résultats obtenus

- la dégradation des sols et du couvert forestier est durablement atténuée sur le site de Brikcha, grâce à une meilleure valorisation des produits issus de l’agroécologie et de la production de bois de feu renouvelable par la taille des vergers
- le renforcement de la dynamique sociale amorcée sur le site.
- la réduction de la consommation de bois de feu autour de SIBE de Brikcha et du Parc Naturel de Bouhachem à travers l’expérimentation et la diffusion des fours à pain à gaz améliorés et des pratiques de taille dans les vergers.
Les actions engagées permettent de mieux s’adapter aux changements climatiques.