Le microcrédit pour le microclimat

Togo

ONG locale ou nationale
Togo

Région des Plateaux Ouest

Période de réalisation de l'initiative

du 02/2012 au 12/2014

Description de l'initiative

Dans le cadre de la réduction de la pression sur les ressources naturelles, les mesures de protection des forêts existantes ont contribué à réduire les dommages causés par les feux de végétation, émetteur de gaz à effet de serre et à amorcer la lutte contre le fort taux de déforestation (4,5% annuellement). Depuis 2012, l’ONG A.V.E.S a pris des initiatives de restauration des forêts par le biais d’actions de reboisement. Dans le domaine de la gestion de la biodiversité, les efforts entrepris ont permis de réduire la paupérisation socio économique des populations, de réduire l’envahissement des aires protégées et d’amorcer un dialogue sur la gestion durable des aires protégées et de la biodiversité.
Les objectifs sont de plusieurs ordres :
- accompagner les communautés à renforcer ses acquis en termes de protection environnementale
- mettre en place des pépinières communautaires participatives et partagées
- promouvoir des espèces et essences telles les agrumes, les bois exotiques et d'exploitation, des plantes fertilisantes pour l'adaptabilité
- octroyer des crédits à faible taux aux agriculteurs et populations pour la mise en terre des plants.
Ce projet cible particulièrement les populations rurales des préfectures et celles des communes d'Agou et de Kpalimé. Il s'agit notamment des agriculteurs installés, les jeunes sans emploi, les propriétaires terriens, les villages disposant des terres et d’espaces communautaires.
La méthodologie:
Des pépinières d'arbre partagées et communautaires sont accessibles aux agriculteurs et aux riverains. Ceux-ci viennent chercher des jeunes plants suite à la formulation d’une demande qui comprend un plan de reboisement et un plan d'affaire d'une activité agricole. L'AVES étudie ces deux plans en envoyant les animateurs pour l'évaluation géographique en GPRS (norme de téléphonie mobile pour la transmission de données) des superficies pour le suivi des actions entreprises de boisement et d'exploitation agricole.
Les activités sont mises en place suivant la démarche suivante :
- affectation et répartition des bénévoles de l’ONG dans la zone d’intervention du projet d’agroforesterie
- identification et constitution des listes nominatives des bénéficiaires suivant des critères sociaux
- organisation de réunions d’information sur la gestion des crédits et le suivi des activités d’entretien des pépinières villageoises
- constitution et répartition des bénéficiaires en groupes de travail pour les travaux de démonstration des techniques d’agroforesterie
- acquisition des crédits et distribution aux groupements de producteurs de jeunes plants forestiers des pépinières communautaires. Il s’agit d’apporter à chaque groupement, les crédits nécessaires à l’exécution des travaux agricoles et la plantation des arbres et de diffuser des techniques agricoles susceptibles d’améliorer la productivité et les rendements.

Principaux résultats obtenus

- 240 agriculteurs ont bénéficié des fonds de microcrédit pour le microclimat,
- quatre sites de pépinières ont été créés avec plus de 40.000 jeunes plants chacun
- un espace de 82 hectares est érigé en forêt communautaire
- des fonds ont été crédités aux agriculteurs pour la restauration forestière et la promotion agricole
- le microcrédit a permis d'installer les jeunes chômeurs en agroforesterie ; la migration (interne et externe) a cessé.