Plantations pour contrer le changement climatique

Burundi

Association de développement
Burundi

National

Période de réalisation de l'initiative

du 10/2014 au 12/2015

Description de l'initiative

Le Burundi, comme la plupart des autres pays de la planète, est affecté par les perturbations liées à la variabilité et aux changements climatiques. Au Burundi, ces perturbations liées au climat ont été enregistrées dans les différentes régions ; elles ont eu des conséquences plus ou moins importantes sur l'homme et sur l'environnement.
La situation actuelle de l'environnement au Burundi fait ressortir trois problèmes majeurs à savoir:
- la dégradation et l'épuisement des sols
- la dégradation des ressources sylvicoles et des écosystèmes
- la dégradation de l'environnement humain
L’objectif principal du projet est de restaurer le couvert végétal par le biais du reboisement des milieux dégradés afin de limiter les effets négatifs des changements climatiques. Il se décline en plusieurs objectifs spécifiques :
- préserver les boisements existants et reboiser les zones dénudées
- créer des emplois
- promouvoir et vulgariser les cultures fruitières
- promouvoir la gestion durable de l’ environnement
- lutter contre la pauvreté
- encourager la mise en place des boisements privés et communautaires
- augmenter le niveau de vie des bénéficiaires
- sensibiliser, informer, éduquer et former les bénéficiaires sur l’adaptation et l’atténuation des effets des changements climatiques .
Le projet a consisté à produire et à planter 70.000 plants d’arbres et 30.000 de fruitiers. Il a fallu, tout d’abord, identifier les sites et bénéficiaires dans trois provinces. Puis organiser des séances de formation-sensibilisation des bénéficiaires à la protection de l’ environnement. Par la suite, la distribution des plants a été faite aux bénéficiaires.
Pour cela, du petit outillage et des produits phytosanitaires (engrais) ainsi que des sachets semences (orangers, citronniers, avocatiers, maracoudjas) ont été préparés. La dernière étape a consisté à aménager les terrains, préparer les plates-bandes, effectuer les semis, construire des ombrières. Avant bien sûr de procéder au repiquage, à l’arrosage et à l’entretien des jeunes plants.
Le projet de réhabilitation de l’ environnement face aux changements climatiques s’ adresse à la population des provinces Mwaro, Bururi et Bujumbura rurale. Les premiers bénéficiaires sont les femmes chefs de ménage, les veuves et les jeunes déscolarisés et désœuvrés. Enfin, les collectivités membres de notre ONG ainsi que les communautés regroupées en association.
Dans la conduite du projet, PES a adopté une méthode participative, que ce soit pour l’identification des sites et des bénéficiaires ou bien la conduite des séances de sensibilisation et de formation.

Principaux résultats obtenus

- des emplois ont été crées et les revenus des bénéficiaires (jeunes et femmes) ont été améliorés,
- l’environnement est réhabilité et protégé
- un autofinancement après le projet est assuré pour l’entretien et la pérennité des plantations
- les populations sont mieux préparées pour faire face aux changements climatiques
- des revenus sont générés pour des collectivités
- les émissions de gaz à effet de serre sont réduits
- le réchauffement climatique est régulé
- le CO2 est retenu et stocké
- le conditions climatiques s’améliorent (meilleur taux d’humidité et augmentation de pluviosité)