Prémices d'un plan climat communal

Maroc

2016
Petite collectivité (moins de 20 000 habitants)
Maroc

Fezna

Période de réalisation de l'initiative

du 07/2010 au 03/2016

Description de l'initiative

La Commune rurale de Fezna est située dans la Province d’Errachidia ; elle comprend près de 5000 habitants. Le climat est aride. Les températures fluctuent entre 0° l’hiver et plus de 40° en été. Les précipitations sont irrégulières : aux périodes sans pluie se succèdent des épisodes très orageux.
Fezna a élaboré un Plan Communal de Développement (PCD), fruit d'une planification stratégique participative. Il a été réalisé grâce à la mobilisation de tous les acteurs locaux afin d'identifier les obstacles au développement, les besoins prioritaires ainsi que les solutions les plus idoines.
Le PCD a permis d’adopter une approche innovante en matière d’adaptation aux changements climatiques. Il s’est agi de réduire les impacts négatifs de l’évolution du climat sur les systèmes productifs et sur les populations locales. Cela à travers quatre axes d’intervention : la gestion rationnelle de l’eau, l’introduction de l’agro-écologie, la promotion des énergies renouvelables et l’éducation à l’environnement. Un ensemble de projets ont été mis en œuvre.
Construction d’un mur de protection contre les inondations
Les crues des deux oueds non pérennes qui traversent le territoire de la commune entrainaient, chaque année, une perte de 20 hectares de terres cultivables et la destruction d’une centaine de palmiers. La construction d’un mur de protection a résolu en grande partie ce problème.
Emploi de systèmes de goutte à goutte
La plupart des agriculteurs ont adopté les techniques d’irrigation goutte à goutte.
Introduction de l’agro-écologie
Les techniques d’agro-écologie ont été introduites dans les parcelles pilotes de certaines oasis. Cela a permis d’augmenter la capacité de rétention hydrique, de favoriser la rentabilité économique des semences non hybrides qui deviendront ainsi labellisables, d’encourager la culture de plantes résilientes aux changements climatiques et de restaurer les écosystèmes dégradés.
Promotion de l’énergie renouvelable
Un projet de Partenariat Public-Privé (PPP) a permis à la fois une meilleure efficacité énergétique et l’emploi de l’énergie solaire. Celui-ci comporte plusieurs volets : installation d’équipements solaires pour l’éclairage public sur 8 km de voies, équipement avec des LED de 200 luminaires et création d’un fonds, alimenté par les économies sur les dépenses d’électricité, pour financer des projets d’adaptation.
Education à l’environnement
La commune a mis en place le projet ECOSAN/MICROBIONA qui consiste à sensibiliser la population aux problèmes posés par les changements climatiques et à leurs impacts sur les ressources en eau et sur des ressources naturelles. Pour cela, elle s’appuie sur les associations de protection de l’environnement et les établissements scolaires. De plus, Le collège Al Batha a mené plusieurs activités exemplaires :
- L’installation de latrines écologiques
- La mise en place d’une ferme expérimentale afin d’initier les futurs agriculteurs à la plantation et à l’entretien de variétés plus résistantes aux changements climatiques et plus rentables sur le plan économique
- La création d’une « police de l’environnement » et d’un « tribunal », lequel juge, à des fins pédagogiques, les infractions commises par les élèves à l’encontre de l’environnement au sein du collège.

Principaux résultats obtenus

« Nous avons obtenu plusieurs résultats intéressants. Tout d’abord, la réduction de l’exode rural : les habitants restent sur place. Des emplois ont été créés pour les jeunes et les femmes. Enfin, les oasis sont préservées et réhabilitées. Tout cela est le fruit d’une bonne gouvernance, due à la cohésion au sein du conseil municipal, à la participation de la société civile dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets, et enfin, à l’implication des partenaires extérieurs ».
Moussa SLIMANI, Président de la Commune rurale de Fezna.

Localisation