Produits de cuisson et d'éclairage propres, modernes et économiques

BURKINA FASO

2016
Autre
BURKINA FASO

Centre, Hauts-Bassins, Sud-Ouest

Période de réalisation de l'initiative

du 03/2010 au 12/2015

Description de l'initiative

Situé au cœur du Sahel, le Burkina Faso est l’un des pays les plus pauvres du monde et souffre d’une importante précarité énergétique, qui se traduit par un taux d'électrification très faible - 14% - et un recours massif à la biomasse pour les besoins d’énergie des ménages. Plus de 87% de la population cuisine au bois ou au charbon de bois sur des équipements de cuisson de mauvaise qualité et peu performants. Les ménages s'éclairent avec des lampes à kérosène, des bougies ou des torches à piles. L’utilisation de ces équipements rudimentaires a des conséquences environnementales, sanitaires et économiques dramatiques :
- La déforestation provoque une dégradation du couvert végétal, et des sols, accentue l'ampleur des inondations ou des sécheresses et contribue au réchauffement climatique.
- L’inhalation des fumées dégagées par la combustion de bois ou de charbon de bois sur des équipements de cuisson peu efficaces constitue un grave risque sanitaire pour les familles qui y sont exposées. L’utilisation de lampes à kérosène et de bougies pour l’éclairage est quant à elle responsable de brûlures et d’incendies, dont les premières victimes sont les enfants.
- Ces équipements rudimentaires, bien que peu chers à l’achat, se révèlent très coûteux à l’usage car peu performants et peu durables, et pèsent ainsi dans le budget des ménages.
Des solutions pour limiter le recours à ces énergies polluantes et coûteuses existent mais sont encore trop peu répandues. La faible capacité d'investissement des ménages, l'absence de réseaux de distribution et le déficit d'information sur l’existence de ces alternatives sont les principales barrières.
Nafa Naana tente de répondre à cette problématique par la mise en place au Burkina Faso d'une filière de distribution sociale, viable et pérenne, pour faciliter l'accès aux produits d'éclairage (lampes solaires et kits photovoltaïques) et de cuisson (foyers améliorés et réchauds GPL) aux personnes en situation de précarité énergétique. Nafa Naana - qui signifie « le bénéfice est arrivé » en langue locale dioula - intervient sur trois axes :
- la création d'un réseau de distribution au dernier kilomètre, s'appuyant notamment sur un réseau de 71 micro-entrepreneurs franchisés et de 63 associations ou groupements de femmes partenaires,
- la mise en place de services financiers et non financiers à tous les niveaux de la chaîne de production et distribution pour lever les barrières qui limitent l'accès à ces produits. Les artisans locaux ont ainsi accès à des avances de paiement et les revendeurs à des crédits sur trois mois. En partenariat avec une institution de microfinance, un crédit énergie est proposé aux familles pour qu’elles puissent acheter plus facilement un réchaud ou une lampe.
- la promotion des produits à travers des campagnes d'information et de sensibilisation sur la précarité énergétique et les bienfaits de nos produits. En 2015, 251 animations ont été menées dans les villages couverts par Nafa Naana et 48 distributeurs ont été formés, dont 25 animatrices-relais.
Les bénéficiaires directs, essentiellement des femmes en milieu rural ou périurbain, voient leurs conditions de vie améliorées par l’usage des produits. Au-delà, Nafa Naana touche les familles des utilisateurs, les producteurs et fournisseurs locaux (artisans et PME) ainsi que les distributeurs des produits Nafa Naana, qui voient leurs compétences renforcées et bénéficient d’une augmentation de leurs revenus.

Principaux résultats obtenus

De 2010 à fin 2015, avec l'appui technique et financier d'Entrepreneurs du Monde, Nafa Naana a permis la diffusion de plus de 36 549 équipements économes en énergie, dont 17 588 foyers améliorés, 11 660 foyers à gaz et 7 301 lampes solaires. En termes d'impacts, cela représente, sur la durée de vie des équipements diffusés, 74 121 tonnes de bois sauvées, 128 676 tonnes d'équivalent CO2 évitées, 8 millions d'euros d'économies et plus de 65 millions d'heures d'éclairage générées. Ce sont 29 239 ménages, soit 146 000 personnes qui ont ainsi vu leurs conditions de vie améliorées grâce à l'utilisation de ces équipements.

Localisation