Projet pilote de productions maraîchères et fruitières

Mali

Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Mali

Brémasso dans la commune rurale de Sadiola

Période de réalisation de l'initiative

du 09/2014 au 09/2017

Description de l'initiative

L’idée de KOOLFARMER vient d’un constat simple au niveau de l’approvisionnement en fruits et légumes. Le supermarché de Sadiola, les marchés locaux, ainsi que les marchés des sites d’orpaillages des villages environnants, se heurtent aux mêmes problèmes : l’irrégularité dans la livraison, l’indisponibilité temporaire de certains produits, leur qualité médiocre et la variabilité imprévisible des prix des produits à certaines périodes (le prix de vente est parfois multiplié par 10 à certaines périodes). Les étals des marchés sont dominés par les produits d’importation (du Sénégal, du Maroc, d'Espagne…), généralement de basse qualité. Le transport de ces produits requiert de l’énergie et entraîne des émissions de gaz à effet de serre.
Cette situation est due principalement à l’absence de fermes professionnelles en maraîchage dans la région et au manque de compétences techniques des producteurs locaux informels (principalement céréaliculteurs et orpailleurs). De plus, il manque des variétés adaptées et les techniques culturales ne sont pas maîtrisées en hivernage. Enfin, la production de légumes, comme la tomate et l’oignon, subit l’utilisation abusive d’intrants tels que les engrais et pesticides inadaptés, frelatés ou périmés. Ces intrants polluent l’environnement, ce qui présente un réel danger pour la santé et les écosystèmes.
Dans l’optique de contribuer au développement communautaire, les objectifs de KOOLFARMER sont :
- de créer des emplois pour les jeunes de la commune de Sadiola via l’exploitation d’une unité de production raisonnée de 800 mètres carrés (tomate, oignon, pomme de terre, papaye, mangue, orange)
- de former des jeunes ruraux en techniques culturales plus respectueuses de l’environnement et en entrepreneuriat agricole afin de les rendre plus autonomes, en vue d’approvisionner les mines et les populations des «placers», qui ont quintuplé en cinq ans.
KOOLFARMER a à cœur de maximiser l’impact positif sur l’environnement et le climat, de la conception à la distribution, en passant par la production, cela à travers plusieurs axes :
- la production raisonnée de fruits et légumes de qualité, qui utilise des techniques culturales qui limitent l'émission de gaz à effet de serre, protègent et favorisent la vie microbienne comme le paillage, le BRF (bois rameau fragmenté) et qui permettent d’absorber le carbone dans l’atmosphère et le restituent au sol
- la plantation d’arbres fruitiers clairsemés dans les champs, qui peuvent servir d’aliments et d’alicaments pour les hommes et les animaux comme le Moringa olifera, le manguier, l'oranger. De telles plantations contribuent à la préservation de l'environnement par l’amélioration de la qualité de l’air et l’abaissement des températures, et à la protection du sol contre l’érosion
- la préparation des parcelles selon la technique du «zaï», qui consiste à creuser des trous de plantation ou repiquage remplis de matières organiques, ce qui permet d’économiser l’eau d’arrosage, d’augmenter le rendement et de réduire les émissions dans l’air par l’utilisation abusive des motopompes
- la création d’un écosystème unique de commercialisation des produits agricoles locaux, valorisant les circuits courts (vente sur place, livraisons, agro-boutiques).
- la formation en systèmes de production agricoles durable et en entreprenariat agricole pour les jeunes ruraux.

Principaux résultats obtenus

- création d’un emploi permanent
- formation de plusieurs jeunes ruraux aux techniques d'"agriculture intelligente" face au climat
- 800 mètres carrés de cultures maraîchères et fruitières exploités toute l’année.
- génération de revenus
- baisse des émissions de CO2 occasionnées par le transport de marchandises surtout importées.