Promotion de la briquette combustible

Burundi

Association de développement
Burundi

Bujumbura

Période de réalisation de l'initiative

du 12/2014 au 10/2016

Description de l'initiative

Le changement climatique demeure une réalité quotidienne et une menace pour la vie et les moyens d’existence de milliards d’habitants à travers le monde. L’émission excessive de tonnes de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, qui résulte de la combustion des énergies fossiles, de la déforestation et des méthodes agricoles inappropriées sont à l’origine de la crise climatique actuelle. De plus, les sources d’énergies dont l’Afrique est dépendante, notamment le charbon, le pétrole, les produits de bois et le gaz naturel, restent chères, non durables et nocives pour la santé. Il est estimé que 60% des ménages en milieu urbain d’Afrique sub-saharienne dépendent largement des énergies fossiles pour la cuisson. Le nouvel accord climatique conclu tout récemment à Paris a pour ambition de limiter le réchauffement du climat à moins de 2 degrés Celsius, avec un objectif de 1.5 degré et d’atteindre la neutralité climatique.
Cet accord est un progrès remarquable, et il y a de ce fait un besoin urgent d’avancer vers l’objectif de 100 % renouvelables, loin des énergies fossiles, et de soutenir les personnes les plus pauvres à construire la résilience aux effets de changement climatique.
Le but principal est de contribuer à la lutte contre les effets négatifs du réchauffement climatique et la protection de l’environnement par la promotion de l’utilisation de la briquette combustible à la place du charbon de bois et du bois de chauffage. Les objectifs spécifiques de l'initiative sont
- mettre en place une unité de production et de commercialisation de briquettes combustibles
-mener une campagne de promotion pour l’utilisation de la briquette combustible à la place du charbon de bois et du bois de chauffage.
Les bénéficiaires directs de cette initiative sont en général les employés du projet. Ce sont les RDEx-C (Femmes, Jeunes, Rapatriés, Déplacés et Ex-Combattants), qui constituent une catégorie de personnes considérées comme vulnérables. Ces employés seront recrutés parmi les membres des groupements des RDEx-C, habituellement encadrés par CIDEP, qui se trouvent dans différentes provinces du pays. En plus de l’emploi, ils bénéficieront également d’une formation à l’approche Epargne-Crédit Interne (SILC) au cours de leur prestation. Via ces employés, les membres de leur entourage immédiat bénéficieront également de ce projet. Les bénéficiaires indirects du projet sont les fournisseurs des produits avec lesquels on fabrique la briquette combustible, les fournisseurs des machines presses à briquettes ainsi que les fournisseurs d’autres biens et services. Les bénéficiaires indirects sont également les consommateurs de la briquette combustible, comme les établissements à régime d’internat, les camps militaires et policiers, les camps des déplacés et de réfugiés, les orphelinats et les petits ménages qui sont sensibilisés sur la valeur ajoutée de la briquette combustible. C’est enfin l’Etat qui récoltera les bénéfices de ce projet en percevant les taxes et impôts et via l’Etat, toute la population burundaise. L'initiative consiste à produire et à commercialiser les briquettes combustibles pour une cuisson non toxique au Burundi. Elle comporte plusieurs aspects : achat et installation de matériel de production, recrutement et formation du personnel, achat et le transport des matières premières et enfin publicité du produit pour vanter la valeur ajoutée de la briquette combustible afin d’encourager les populations à l’utiliser.

Principaux résultats obtenus

- une unité de production et de commercialisation est mise en place et est fonctionnelle
- une campagne de promotion de l’utilisation de la briquette combustible à la place du charbon de bois et du bois de chauffage est menée
Cette initiative déjà réussie à petite échelle nécessite une extension dans d'autres régions car ses impacts sont d'une importance capitale dans la réduction des effets du réchauffement climatique et la protection de l'environnement et en particulier des forêts.