Renforcement des capacités des femmes transformatrices

Sénégal

Femmes (en individuel ou en groupe)
Sénégal

Dakar

Période de réalisation de l'initiative

du septembre 2011 au octobre 2015

Description de l'initiative

Cayar est situé sur la Grande Côte Nord du littoral sénégalais. C’est le troisième port de pêche du pays en termes de volume de débarquements annuels. L’essentiel de l’activité économique de la localité tourne autour de la pêche et ses activités connexes : mareyage et transformation artisanale du poisson. Cette dernière est pratiquée essentiellement par les femmes, qui en tirent des revenus qui leur permettent d’améliorer leurs conditions d’existence. Cependant, la transformation artisanale est exercée par les femmes dans un contexte de crise aiguë de la pêche, qui se traduit par une raréfaction des ressources. A cela s’ajoutent les impacts des changements climatiques, qui sont une réalité sur le littoral sénégalais. Ils se manifestent par des modifications de l’environnement, qui provoquent une accélération de la dégradation des écosystèmes marins et côtiers, réduisant ainsi leur capacité à fournir les biens et services dont dépend la vie des communautés de base, notamment les femmes. Les impacts induisent une précarité socio-économique qui creuse de plus en plus l’écart entre hommes et femmes et détériorent les conditions de vie. Ils sont accentués par l’insalubrité du site de transformation, le manque d’hygiène et de qualité des produits transformés, la pollution par la fumée provenant du braisage des produits à terre, l’absence d’équipements adéquats de transformation, etc.
Face à cette situation, il y a un besoin réel de renforcement des capacités chez les femmes transformatrices de Cayar, notamment sur les enjeux de la transformation dans le contexte actuel de changement climatique et de raréfaction des ressources. Les femmes sont les principales bénéficiaires du projet.
C’est dans ce cadre que le projet USAID/COMFISH, basé au Sénégal, en partenariat avec APTE, a mis en œuvre des activités qui visent directement la résilience aux changements climatiques. Ces activités s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du projet «Amélioration des techniques de traitement et de conservation des produits halieutiques à Cayar». Elles contribuent au développement de la transformation artisanale du poisson, tout en améliorant la résilience aux changements climatiques.
L’objectif principal est la réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité des femmes transformatrices. Les différentes activités menées sont :
- la redynamisation du comité de salubrité
- l’élaboration participative et l’application d’un code de bonne conduite
- la mise en place d’une unité moderne de transformation artisanale du poisson
- la mise en place de fours modernes pour le braisage
- la mise en place de lampes solaires pour l’éclairage public du site de transformation
- l’information/sensibilisation/communication sur les changements climatiques à travers des cours d’alphabétisation fonctionnelle (langue locale).

Principaux résultats obtenus

- l'insalubrité du site de transformation est réduit;
- une unité moderne de transformation est mise en place;
- les enjeux de la transformation artisanale face aux changements climatiques sont connus par les femmes;
- les notions de changements climatiques sont maîtrisées par les femmes à travers l'alphabétisation fonctionnelle
- un manuel en langue locale sur les changements climatiques est disponible.