Renforcement des connaissances et de la capacité d'adaptation

Bénin

2016
ONG locale ou nationale
Bénin

35 communes, Sud, Centre et Nord du Bénin

Période de réalisation de l'initiative

du 04/2011 au 06/2014

Description de l'initiative

Le Bénin subit les effets néfastes des changements climatiques. Plusieurs études ont montré une modification du régime des précipitations et une augmentation des phénomènes extrêmes climatiques. L’agriculture béninoise, qui occupe 70% de la population active, contribue pour 39 % au Produit Intérieur Brut, procure 90% des recettes d’exportation et participe à hauteur de 15% aux recettes de l’Etat. Cependant, c’est le secteur le plus vulnérable aux changements climatiques. En outre, on note une faible capacité d’adaptation des acteurs du développement, agents de la vulgarisation agricole, élus locaux, et surtout une absence quasi-totale de gestion anticipative des phénomènes climatiques extrêmes.
L’objectif général du PRECAB (Projet de Renforcement des connaissances économiques et de la Capacité d'Adaptation face aux changements climatiques au Bénin) est d’améliorer la capacité d’adaptation et la résilience des communautés locales aux changements climatiques afin d’atténuer leurs effets négatifs sur la sécurité alimentaire et la pauvreté en milieu rural. De façon spécifique, il s’est agi :
- d’approfondir les recherches sur les options d’adaptation identifiées
- de développer une approche basée sur la Recherche Action Participative pour l’intégration de l’adaptation et son évaluation dans les plans de développement
- de renforcer les capacités des Comités Communaux de Pré-alerte et d’Adaptation aux changements climatiques (CCPA), pour la gestion des risques et sinistres liés au climat,
La méthodologie a été axée sur la recherche-action participative et le renforcement des capacités de toutes les parties prenantes. Des champs-écoles paysans ont servi pour faire acquérir les options d’adaptation aux bénéficaires. Ceux-ci sont des agriculteurs (trices), agents de vulgarisation agricole, cadres techniques des mairies, chefs des services déconcentrés de l’Etat et élus locaux. Le PRECAB a été mis en œuvre dans 35 communes sur les 77 que compte le Bénin. 72 champs-écoles paysans ont été installés pour 360 agriculteurs. 597 agriculteurs ont été touchés ; 375 agents ont été formés ; 12 producteurs ont participé à des émissions radios périodiques.
Le renforcement des capacités a été l’activité principale. Il s’est agi de :
- réaliser des concertations pluri-acteurs pour aboutir à une approche consensuelle
- élaborer un guide pour l’intégration de l’adaptation dans les plans sectoriels de développement
- réaliser des études économiques et analyses coût/bénéfice sur les options d’adaptation identifiées,
- élaborer et diffuser des référentiels technico-économiques sur les options d’adaptation
- renforcer les comités locaux d’adaptation afin de faire de la gestion des phénomènes climatiques extrêmes et de l’adaptation.
Les options d’adaptation promues et diffusées à large échelle concernent les options de Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols, Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) et d’agroforesterie spécifiquement adaptées à chaque zone agro-écologique.

Principaux résultats obtenus

- face aux changements climatiques, les producteurs utilisent diverses stratégies, qui touchent directement ou non à l’agriculture : mise en œuvre de plans de conservation du sol, utilisation de plantes améliorantes, changement de variétés/cultures, changement de champ pour produire à un autre endroit, décalage des périodes de semis et semis échelonné, plantation d’arbres, reforestation
- les producteurs qui ont accès aux informations sur le changement climatique ont tendance à adopter des stratégies d’adaptation aux changements climatiques
- l’utilisation de différentes stratégies d’adaptation a un impact positif et significatif sur le revenu agricole net par hectare. Les ménages qui adoptent les stratégies d’adaptation au changement climatique ont tendance à connaître plus de prospérité que les ménages qui n’adoptent aucune stratégie.

Localisation