Solar-E-Cycles Empowering People

Maroc

2016
Jeunes (moins de 35 ans, en individuel ou en groupe)
Maroc

Salé et Rabat

Période de réalisation de l'initiative

du 09/2014 au 12/2017

Description de l'initiative

Le projet vise à offrir une alternative au transport et à la production d’énergie à base de pétrole aux 4 milliards de personnes qui viendront s’ajouter aux populations africaines au cours de ce siècle. Concrètement, nous développons le Solar E-Cycle, un véhicule solaire avec une autonomie de 40 à 50 km/jour pour le transport de personnes et de petites charges, capable de fournir également de l’électricité. Le véhicule comprend une génératrice d’électricité et des batteries de stockage de 3 kwh par jour, ce qui suffit à satisfaire les besoins des communautés rurales qui se trouvent hors réseau électrique et qui sont estimées à 70 millions de familles sur le continent. Une formule de leasing permet aux populations les moins nanties d’acquérir le véhicule solaire pour moins de 1 $ par jour.
Nous cherchons actuellement à développer la stratégie commerciale et financière pour étendre le projet à l’ensemble de l’Afrique. Nous avons déjà 70 voitures en assemblage au Kenya, qui serviront pour le transport personnel et la collecte des déchets solides ; 20 véhicules seront acheminés au Maroc. Le produit est fabriqué à l’aide de composants facilement disponibles, ce qui permet d’en réduire le coût.
Nous travaillons sur la conception, la fabrication et la mise à l’essai de 70 véhicules au Kenya, dont 20 véhicules seront acheminés au Maroc (financement recherché).
A moyen terme, le projet vise la mise en place d’une petite unité de production de véhicules électriques légers (vélos, motos, triporteurs, tricycles et voitures solaires), en collaboration avec le Centre d’innovation de l’Université de Settat. Parmi les autres activités en cours, nous réalisons une étude avec des arrondissements de la municipalité de Rabat pour le remplacement des motos à essence par des motos électriques et nous travaillons au développement d’une voiture citadine, qui sera dévoilée à Marrakech en novembre 2016.
Les premiers prototypes ont été construits en 2014, suivis par d'autres en 2015 et 2016. L'activité se poursuit jusqu'en mai 2017 pour le projet pilote Kenya. Nous comptons poursuivre l'activité en permanence par la suite.
Un partenariat est mis en place avec la Fédération marocaine des villes et villages verts (FMVVV) pour le développement d’un triporteur solaire, pour la collecte des déchets solides recyclables autour des 180 centres de collecte prévus sur le royaume (4500 véhicules).

Principaux résultats obtenus

- mise au point de quatre prototypes fonctionnels
- mise en place au Maroc d’une petite structure spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de véhicules solaires électriques légers pour le marché de l’exportation
- contribution à la baisse de la consommation de carburants fossiles et à la diminution des émissions de gaz à effet de serre.

Localisation