Une oasis verte

Maroc

2016
Association de développement
Maroc

Provinces d'Errachidia et de Tinghir

Période de réalisation de l'initiative

du 01/2005 au 12/2015

Description de l'initiative

Les oasis au Maroc se situent sur la ligne de front, où sont visibles les impacts du changement climatique. Historiquement sentinelles gardiennes des civilisations de l’aride, elles lancent désormais l’alerte d’un risque d’effacement progressif de ce patrimoine de l’humanité.
En effet, les risques sont réels en raison des changements climatiques prévus dans les zones oasiennes : diminution de la pluviométrie annuelle, sécheresses récurrentes, augmentation du nombre d’événements climatiques extrêmes, persistance et aggravation de l’insécurité alimentaire, dégradation des terres et des sols...
L’eau est plus particulièrement considérée dans les oasis comme une ressource oasienne prioritaire, fortement menacée par les prévisions du changement climatique (les besoins étant aujourd’hui déjà supérieurs à l’offre).
Malgré la carence des moyens financiers, et la pauvreté des habitants de sa zone d’intervention, l’association Hassilabiad a lancé le défi d’améliorer les conditions de vie de ces habitants tout en préservant les ressources en eau à travers la réalisation de plusieurs actions :
.- construction d’un barrage collinaire pour limiter les dégâts des inondations, capter l'eau des crues et alimenter la nappe phréatique
- réhabilitation de 5 khettaras (système d'irrigation écologique ancestral oasien) : restaurer 8390 m de canaux existants et les prolonger de 5125 m pour multiplier débit d'eau d'irrigation
- réhabilitation de cinq oasis (Hassilabiad, El Begaa, Ramlia, Tazoulayte et Mecissi) avec la plantation de 9000 palmiers dattiers et 2100 oliviers
- amélioration du savoir-faire et du savoir-devenir des oasiennes et des oasiens pour les préparer à faire face aux changements climatiques grâce à des formations théoriques et pratiques, l’organisation de visites d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques
- sensibilisation des oasiens à l’utilisation des énergies renouvelables, en particulier solaires
- campagnes périodiques de nettoyage, de tri et de recyclage des déchets
- création d’espaces verts

Principaux résultats obtenus

- oasis plus vertes et moins sèches
- écosystème oasien préservé
- environnement plus propre
- contribution à la lutte contre la désertification et l'avancée du sable
- population plus consciente
- amélioration des conditions de vie des locaux
- renforcement de l'attractivité de la région.

Localisation